•  - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    Voici l'ensemble des cartes illustrées - anciennes ou modernes - du bassin du Jourdain, quelques rares photos et également et un rappel historique.

    On peut dater de 1907 la construction du bassin du Jourdain sous l'Administration de Félix Julien maire de Graulhet en même temps que la construction du kiosque

    Monument éminemment graulhétois, lieu de discussions et de retrouvailles, lieu de parties de pétanque ....Souvent dénommé CURIOSITÉ GRAULHETOISE sur certaines cartes postales, le bassin du Jourdain est vu sous l'angle de son originalité : un saule développé sur la vasque ( l'arbre est mort à la suite de l'hiver 1956) - A voir toujours sur les cartes postales . A voir sur certaines cartes également quatre angelots crachant de leur bouche un jet.

     

    - Le Bassin du Jourdain

    Un des angelots graulhétois

    - Le Bassin du Jourdain

    Un extrait du journal LE PETIT GRAULHETOIS ( 1942 )

     

     LES PHOTOS ANCIENNES

    - Le Bassin du Jourdain

    Début du siècle dernier...

    - Le Bassin du Jourdain

    Juillet 1940 - Deux hommes une femme assis sur le rebord du bassin (photo découverte sur le net)

    - Le Bassin du Jourdain

    Un hiver bien froid à Graulhet ....1956

     

    LES PHOTOS du site

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

     

     

     

    LES CARTES POSTALES ANCIENNES

    Nombreuses sont les cartes illustrées par ce bassin

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    un autobus ...quelques vélos

    - Le Bassin du Jourdain

    il y a bien longtemps...la Place est en terre battue

    - Le Bassin du Jourdain

    version noir et blanc - version couleur

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    CURIOSITÉ GRAULHETOISE

    Carte postale dit nuage ...des hommes dans le bassin ...on le nettoie

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    1914 : Hiver glacial ...De la glace  (version sépia) version noir et blanc

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    Un jeune homme pose assis sur le rebord du bassin

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    Un groupe autour du Bassin ...porteuse d'eau

    - Le Bassin du Jourdain

    Des charrettes , l’Hôtel DURAND

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    Carte dessinée

    - Le Bassin du Jourdain

    Cartes plus modernes, certains reconnaîtront des parents...

    - Le Bassin du Jourdain

    LES CARTES POSTALES MODERNES

    Les années 50-60

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    Les années 70

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    CARTES MULTI-VUES

    Le bassin du Jourdain figure sur de nombreuses cartes multi-vues

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

    - Le Bassin du Jourdain

     


    votre commentaire
  •  - Le Pont Vieux

     - Le Pont Vieux

    HISTOIRE  : L'existence d'un pont sur le Dadou à Graulhet est certaine dès le XIII siècle puisque ..." Isarn de Graulhet et Gautier donnent en 1244 au sieur Abbé et couvent de Candeil le droit et la faculté de passer sur le pont de Graulhet avec domestiques et bestiaux..." Au fil des siècles et sans vraiment connaître les dates, des travaux de restauration ont altéré l'édifice originel de ce pont dénommé vieux depuis la construction du deuxième pont (surnommé neuf) ou parfois Pont Saint Jean . Au départ ce pont comportait trois arches  en partant de la rive droite : 3.23 m - 20.90 m et 8.30 m . La largeur de la chaussée est de 3.70 m et les parapets qui l'encadrent ont 0.40 m d'épaisseur chacun. Au fil des travaux de consolidation, la physionomie du pont a été bien sûr modifié.

    LES PHOTOS RÉCENTES

    - Le Pont Vieux

    Rare photo d'une restauration dans les années 70-80

    - Le Pont Vieux

    LA CARTE LA PLUS ANCIENNE

    Cliché PISTRE  vers 1900

    - Le Pont Vieux

    LES CARTES DESSINÉES

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    Dessin : Henry MANAVIT 

    - Le Pont Vieux

    LES CARTES ANCIENNES

    On lave son linge au pied du Vieux Pont, on aperçoit le fameux café LE TIVOLI

    - Le Pont Vieux

    La place du JOURDAIN vers 1850 on aperçoit les deux ponts, le Moulin avec ses deux tourelles, l'ancienne configuration de la montée sur la terrasse (future) du Château ...

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    A priori identiques... mais non ...verrez vous les quelques différences ?

     - Le Pont Vieux

    L'escalier qui descendait au bord du Dadou (disparu lors de l'agrandissement du Pont Neuf)

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    Vue générale sur les deux ponts : lavandières et charrettes

    Les usines et les deux ponts

    - Le Pont Vieux

    Vue sur le Jardin des Bains Douches (non construit ici)

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

    - Le Pont Vieux

     


    votre commentaire
  •  - Château de LEZIGNAC - Intérieurs

    Quelques photos d'intérieurs du Château de LEZIGNAC
    © Photos André RODIER

     - Château de LEZIGNAC - Intérieurs

     

     - Château de LEZIGNAC - Intérieurs

     - Château de LEZIGNAC - Intérieurs

     - Château de LEZIGNAC - Intérieurs

    COLLECTION PRIVEE


    votre commentaire
  • - Le Château de LEZIGNAC - Incendie

     - Le Château de LEZIGNAC

    Images du Service Départemental d'Incendie et de Secours du Tarn

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    https://www.sdis81.fr/actualites/incendie-du-chateau-de-lezignac-graulhet

    L'INCROYABLE PHOTO DE L'INCENDIE
    (Drone des Pompiers - Voir la vidéo plus bas)

    - Le Château de LEZIGNAC

     

     Le Château de Lézignac
    détruit par un incendie
    le 7 aôut 2017 !

    LES PHOTOS DE L'INCENDIE

    - Le Château de LEZIGNAC

    © Sylvain Duchampt / France 3

    - Le Château de LEZIGNAC

    © Tarn Info - Steph Anie

    - Le Château de LEZIGNAC

    Le château de Lézignac en feu : les images du drone des pompiers

    LES IMAGES AÉRIENNES

    c'est ICI

    - Le Château de LEZIGNAC

    © Gérard DURAND / LA DÉPÊCHE

    - Le Château de LEZIGNAC

    © Line MAZENS

    - Le Château de LEZIGNAC

    © Gérard DURAND / LA DÉPÊCHE

    L'ARTICLE DE LA DÉPÊCHE du 8 AOUT 2017

    Hier soir, le château de Lézignac à Graulhet a été la proie des flammes. À la nuit tombée, il était totalement embrasé. C'est à 19 h 15, qu'un gendarme en civil voit une épaisse colonne de fumée s'élever au-dessus du château depuis son véhicule. Il donne immédiatement l'alerte. Quarante pompiers des centres de secours de Graulhet, Gaillac, Albi, Lavaur, Castres, Saint-Sulpice, sous l'autorité du commandant David Carlier de la caserne d'Albi, se sont employés pour maîtriser l'incendie de cette bâtisse chère au cœur de nombreux Graulhétois. «Les risques d'effondrement sont très importants. Fort heureusement, il n'y a personne à l'intérieur. Nous allons travailler une grande partie de la nuit», précisait, hier soir, à 21 h 15, le commandant Carlier. Les gendarmes de la brigade autonome de Graulhet étaient sur place pour sécuriser les accès et faciliter ainsi la tâche aux hommes du feu. Roger Biau adjoint au maire et Magali Baïsse, chef de cabinet de Claude Fita le maire, sont arrivés très rapidement sur place.

    Le château appartient à François De Martrin Donos, élu d'opposition de Graulhet. Situé sur la rive droite du Dadou, à deux ou trois kilomètres du centre-ville, il est à la limite ouest de la commune, limitrophe avec la bourgade de Busque. Il était abandonné depuis de nombreuses années et même quelquefois squatté.

    Un lieu historique

    La Société Culturelle du Pays Graulhétois a présenté ses premiers spectacles historiques à cet endroit. En effet, le château date du XVIe siècle. Construit lors des guerres de religion, ancienne demeure des abbés de Candeil, il a accueilli entre autres, Jean Joseph Ange d'Hautpoul et le duc d'Enghien, avant d'être vendu comme bien national par les révolutionnaires. Après 1851, des travaux importants avaient permis la restructuration des annexes, la suppression de la chapelle, la réfection de la toiture en ardoises et la reprise de la tour en briques. La porte d'entrée date de 1561 et à l'intérieur on découvrait des décors Renaissance. De beaux plafonds et cheminées et un décor mural ajoutaient au charme de ce château.

    L'enquête devra déterminer l'origine et les raisons exactes de cet incendie qui a totalement détruit un des joyaux du patrimoine graulhétois.


    Amertume

    Dès la création de l'association culturelle du pays graulhétois, le château de Lézignac a servi de cadre aux trois premières représentations du spectacle historique. L'actuel président Alain Huc était catastrophé en apprenant la nouvelle, hier soir. «Après l'incendie du Moulin des Seigneurs en 2010, le sort s'acharne sur les fleurons du patrimoine graulhétois. Notre association qui fait revivre le passé local a pu utiliser le château et ses abords dès les premiers spectacles en 1985. Un désaccord avec le propriétaire nous a obligés à quitter ce site. Une situation que nous avons regrettée car, autour de Lézignac, nous aurions trouvé un cadre parfait.» De son lieu de vacances, Claude Fita a dit regretter que le patrimoine disparaisse ainsi. Un maire d'autant plus désolé que plusieurs projets de rachat avec réhabilitation n'ont pas pu aboutir.

    R. B. et G. D

    ------------------------------------------

     LES ARCHIVES PUBLIÉES PAR  LE BLOG
    MÉMOIRES DE GRAULHET

    - Le Château de LEZIGNAC

    Situé à l'époque à environ trois kilomètres de la ville de Graulhet, sur la route de Busque, Lézignac fut la demeure d'été des Abbés de Candeil à partir de 1774. L'Abbaye de Candeil  possédait ce domaine constitué par le château, cour, cuisines, offices, écuries, moulin moulant à trois meules sur le Dadou, grange, pigeonnier, maison du meunier, parc, jardin, potager, terres labourables, vignes et bois. L'abbaye de Candeil possédait en outre quinze métairies ou granges et de nombreux autres biens. Le Château de Lézignac fut le premier bien qui après la Révolution fut vendu, il rapporta 51 500 livres. Le premier acheteur fut Antoine MAURY de Graulhet.

     Le Château de LEZIGNAC

    (Gravure publiée dans le livre POUR ROME de Fernand BOUSQUET-1936)

    - Le Château de LEZIGNAC

    Les cartes postales 

    Le Château de LEZIGNAC

    on aperçoit ici le Moulin

    Le Château de LEZIGNAC

    Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    Le Château de LEZIGNAC

    La Société Culturelle du Pays Graulhétois a présenté ses premiers spectacles historiques à cet endroit.

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

     

    Les photos de Richard NESPOULOUS que je remercie pour m'avoir autorisé à les publier sur ce blog.

    Le Château de LEZIGNAC

    © RICHARD NESPOULOUS

     Le Château de LEZIGNAC

    © RICHARD NESPOULOUS

    Le Château de LEZIGNAC

    © RICHARD NESPOULOUS

    AUTRES PHOTOS

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    - Le Château de LEZIGNAC

    © Photos collection privée

    A voir aussi

    REPRODUCTION INTERDITE


    2 commentaires
  • - La Mosquée

    Découvrez à travers une série de photos inédites de la Mosquée située 14 rue Saint Jean. Vous trouverez également sur ce blog les autres lieux de culte.

      - La mosquée

    Mosquée Nour El-Mouhammadi

    ex- EGLISE SAINT-JEAN DE LA RIVE
    14 rue Saint-Jean

    Refaite en 1680 et réparée en 1720. Église désaffectée...elle est remise au culte musulman et devient une mosquée en 1981. Elle prend le nom de Mosquée

    Nour El-Mouhammadi

     En tant qu'édifice religieux elle ne présente aucune particularité. A ma connaissance il n'existe aucune carte postale de ce monument religieux.
    Voici un dessin tiré de l'ouvrage de Fernand Bousquet - Pour Rome - paru en 1936.

    Eglise Saint-Jean

    -------------

    L'entrée de la Mosquée


    --------------
    L'intérieur

    - La mosquée

    Les horaires des prières  - la date - l'heure

    Le calendrier musulman ou calendrier hégirien (hijri) est un calendrier lunaire synodique, fondé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun. Une année hégirienne compte 354 ou 355 jours, et est donc plus courte qu’une année solaire d’environ 11 jours.

    L'année actuelle est 1437 de l'hégire allant du 14 octobre 2015 au 2 octobre 2016. L'année suivante est 1438 de l'hégire qui débutera le 3 octobre 2016 et finira le 21 septembre 2017.

    Le minbar

    Le minbar (arabe منبر : chaire, estrade, tribune...) est une sorte d'escabeau
    servant de chaire d'où le khatib (imam ou mollah) fait son sermon
    (khutba) lors de la prière du vendredi (jumu`ah) dans une mosquée.
    Il est un élément important de la salle de prières avec le mihrab.

    - La mosquée

     ------------------------

    Merci pour l'accueil chaleureux reçu pendant la journée du patrimoine (18/09/2016).

     ---
    Reproduction des photos interdites


    votre commentaire
  •  - Le Temple

    HIER ...EGLISE DE SAINT-PIERRE DES PORTS

    ..."Témoin de l'architecture gothique, l'église de Saint-Pierre-des-Ports qui est due à la générosité de Déodat 1er, père de Sicard d'Alaman. Elle appartint aux Templiers. Au XVI siècle, elle était une dépendance de la Commanderie de Rayssac. Construite sur le plan de la croix latine, cette église est intéressante par sa belle abside gothique à cinq pans. On peut  voir des motifs sculptés d'un intérêt exceptionnel dans cette modeste église : l'un d'eux est constitué par une grande feuille de figuier, les trois autres sont des têtes humaines d'un réalisme et d'une intensité de vie absolument remarquable  : à gauche sont accolées une tête de jeune homme et un visage de femme encadré d'une gimpe (Chemisette qu'on porte avec une robe décolletée et qui monte jusqu'au cou), en face, à côté de la feuille de figuier, on peut admirer un visage ironique et maigre au menton en galoche , aux lèvres minces avec de profondes rides creusant les joues...."

    Peu de cartes illustrent cette chapelle: à ma connaissance une seule, en revanche la carte illustrée du portail de l'église Saint-Pierre est peu courante, pour ne pas dire rare.

     LES EGLISES (version avril 2012)

     

    LES EGLISES (version avril 2012)

    AUJOURD'HUI ...Temple de l’Eglise protestante unie de France
    (17 rue du Colonel Naudy)

    Au début des années 80, l’Église est devenue Temple : un lieu de culte protestant attribuée à l’Église Réformée - Lors des Journées du Patrimoine ce lieu de culte fut ouvert voici quelques photos

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

    La plaque préservée des enfants de Saint-Pierre morts pour la France

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

    Quelques vitraux

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

    L'intérieur

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

    Le cimetière attenant et l'extérieur

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

     - Le Temple - L'Eglise de Saint-Pierre

    Merci pour l'accueil chaleureux reçu lors de la visite (18/09/2016)
    ---
    Reproduction des photos interdites


    votre commentaire
  • - Le Château - Photos et Cartes

     

    Résidence des " Seigneurs de Graulhet " - Voici quelques dates

    1585 - Maison de campagne de Louis d'Amboise, comte d'Aubijoux.


    1638 - Au décès de François d'Aubijoux, la résidence ne comporte qu'une salle, un cabinet et une chambre le tout orné de 69 tableaux et 30 gravures.


    1696 - La famille des Crussols nouveaux propriétaires aménage les deux façades et la terrasse ornée de balustres  et habite ce lieu jusqu'à la Révolution.
    Quelques années avant la Révolution, il est ajouté deux ailes et un vaste parc est aménagé comportant plus de 300 muriers (qui seront coupés pendant la Révolution)


    1792 - Déclarés biens nationaux, le Château de Crins et le moulin de la Ville sont achetés par un commerçant en grains Monsieur MAURY qui acquiert également le Château de Lézignac.
    Pendant de nombreuses années on perd " la trace " du Château dans les archives municipales. Le Château de Crins passe de la famille MAURY, à la famille PINEL  et ensuite à la famille ALBIGOT par le jeu des successions et des héritages...On peut noter que pendant la seconde Guerre mondiale le château est occupé par Mademoiselle ALBIGOT et les religieuses réfugiées de Saint-Maur.

    LES CARTES POSTALES DU CHATEAU DE CRINS

    - Le Château de Crins - Photos André RODIER

    - Le Château de Crins - Photos André RODIER

    - Le Château de Crins - Photos André RODIER

    PHOTO INÉDITE

    - Le Château de Crins - Photos André RODIER

    - Le Château - Photos André RODIER

    La Batterie Fanfare Graulhétoise

    - Le Château - Photos André RODIER

    - Le Château - Photos André RODIER

    Les Majorettes Graulhétoises posent davant le Château


    En 1971 , la Municipalité en décide l'achat, à la fin des années 70 , le Château est transformé en école (inauguration en septembre 1979) pour ensuite devenir un groupe scolaire.
     

    LES PHOTOS D'ANDRE RODIER

    Façade côté Dadou

    Quelques pièces intérieures

    Vue de la berge du Dadou

    La Tour

     

     


    votre commentaire
  • - Le Château Ecole

    VISITE INÉDITE

    Dans les années 70

    - Le Château Ecole en 2015

    - Le Château Ecole en 2015

    Photos
    de l’École qui a été construite
    autour et dans le Château de Crins

    - Le Château en 2015

    Intérieur de l’École

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    Le patio

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    La salle dans l'ancien Château

    - Le Château en 2015

    - Le Château Ecole en 2015

    La balustrade du balcon

    - Le Château en 2015

    La terrasse

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    Vue sur la cour qui donne sur les berges du Dadou

    - Le Château en 2015

    La façade côté Dadou

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    L'entrée dans ce qui reste du Château

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    L'escalier

    - Le Château en 2015

     

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    Quelques chats vivent ici en toute quiétude soignés
    par Martine et Patrick les gardiens des lieux...ici Canaille !

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    La Tour des Comtes d'Aubijoux

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    Les platanes majestueux de la cour

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

     Merci à Martine MIRALLES et Patrick PRADELLES pour leur accueil et leur gentillesse


    votre commentaire
  • - Le Château aujourd'hui

    LE CHÂTEAU - SOUS-SOL

    VISITE INÉDITE

     

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    Ancien escalier

    - Le Château en 2015

    - Le Château en 2015

    La proximité des eaux du Dadou font remonter l'humidité dans les pièces du sous-sol

    - Le Château en 2015

     Merci à Martine MIRALLES et Patrick PRADELLES


    votre commentaire