•  

     

    - Rugby

     

    Un internaute Jean-François SAEZ, fidèle du blog vient de me transmettre de nouveaux documents retrouvés dans ses archives : des photos d'équipes de rugby graulhétoises où figure son oncle Jean(not) SAEZ !


    Vous (re)connaissez des joueurs - N'hésitez pas à me contacter !

    -------------------

    Photo prise à SIROU

    Jean(not) SAEZ ...N°6 sur la photo

    Vous reconnaissez des joueurs ? A vous de me dire

    - Sporting ! Des photos

    -----------------------

    Photo prise au stade de la Bouscayrolle

    Sur la photo : (sous réserves)

    ROUZIERES : n°2

    Marcel HUC : n°4

    Jean(not) SAEZ : n°6

    SIADOUX : n°8

    Pierre BELLIERES : n°9

    Francis ROUZIERES :  n°10

    Jean(not) MAURIES : n°11

    Maurice ROUCARIES : n°12

    FOURNIER (fils du n°19) : n° 13

    FONTANIE : n°14

    Guy PAUTHE  : n°15
    FAGET : n°16

    José PLANES : n°17
    Michel MAZEL : n° 18

    FOURNIER (Rapette) : n°19

     

    Vous reconnaissez des joueurs ? A vous de me dire

    - Sporting ! Des photos

    ---------------------

     Jean(not) SAEZ à droite...en compagnie de René DURAND...à gauche

    - Rugby

    ----------------------

    Jean(not) SAEZ

    - Rugby

     

     



    votre commentaire
  • l'équipe de MEMOIRE SOCIALE GRAULHETOISE

    En novembre dernier, l'association Mémoire Sociale Graulhétoise avait fait de l'expo sur les soldats graulhétois morts au champ d'honneur durant la guerre de 14-18 un véritable succès populaire.

    Six mois plus tard, début mai, sortira un livre illustré sur lequel la demi-douzaine de bénévoles travaille pour donner accès aux centaines de documents exposés à l'occasion du centenaire de la fin du conflit.

    Éric Bruguière, qui a fourni la plupart des originaux, est donc le premier concerné par la rédaction d'un ouvrage qui se voudra référence.

    «Nous n'avons eu après l'exposition que des remarques et des retours positifs. Ce livre est le fruit d'un travail collectif. Tous nous avons participé à la réalisation de l'exposition autant que du livre. Le seul petit regret vient du fait que personne parmi les centaines de visiteurs ne nous a proposé de prêter d'autres documents».

    Des vers de Paul Calvignac à l'histoire des Poilus

    Mais les 100 pages du recueil sont déjà assez complètes, ne serait-ce que par une longue énumération des 290 soldats graulhétois qui ont laissé leur vie sur les champs de bataille avec statistiques, lieux où ils sont tombés, origines, professions et âges.

    «La première partie relate l'histoire générale des Poilus de Graulhet. La seconde propose des vers de Paul Calvignac, le poète local. La troisième est illustrée de clichés des objets de l'expo, réalisées par Jeanine Bressole. La quatrième et dernière raconte le parcours de trois soldats, Aimé Amalvy, Charles Blavette et Joseph Mouriès».

    La semaine dernière, les membres de Mémoire Sociale Graulhétoise se sont réunis pour finaliser les mises en pages.

    Le 10 mai, à partir de 20 heures, au cinéma Vertigo, pour le centenaire du Traité de Versailles, ils présenteront le livre juste avant la projection publique du film «La vie et rien d'autre». Une parution – tirée initialement à 100 exemplaires – qui avec celles du même auteur sur la grande grève des ouvriers moutonniers et celles de Gabriel Rouyre et Henry Manavit sur la vie à Graulhet durant la Première Guerre mondiale, offrent un panorama complet de cette période de crises sur les rives du Dadou.

    G.D

     

    LES ARTICLES DE MEMOIRES DE GRAULHET SUR LA GUERRE 1914-1918

     

     


    votre commentaire
  • Place du Jourdain

    La municipalité acheta en l'an V (1796-1797) le pré dit " le jardin " ou l'enclos du Seigneur - qui faisait partie des biens nationaux à vendre - après la Révolution de 1789 - pour y tenir des foires. La ville de Graulhet manquait alors de place pour ses foires et marchés, qui se tenaient autour de la Place du Mercadial.

    L'origine du nom JOURDAIN est incertaine, il existe différentes hypothèses. Sur ce blog, il n'est pas question de lancer des débats, ou de s'improviser historien, c'est pourquoi je vais reprendre les explications publiées dans des publications graulhétoises.

    - L'hypothèse d'Henry MANAVIT : le nom Jourdain serait une dérivation du mot Jardin (en occitan les deux sons sont très proches) et cet ancien marécage (oui cet endroit était un ancien marécage !) fut transformé en jardin en potager et certainement aussi en pâturage pour les chevaux des seigneurs.

    - L'hypothèse de Georges VERGNES : il relève que dans des archives notariales du XVII° siècle apparaît à Graulhet un certain Monsieur JOURDAIN, bourgeois, demeurant dans les parages. Lors de son passage (possible mais non prouvé) Molière se serait inspiré de ce riche graulhétois pour camper son " Bourgeois Gentilhomme "... Mais on notera qu'entre la visite incertaine de Molière à Graulhet (1647) et la création de sa célèbre comédie (1670)  il s'est écoulé 23 ans . Cette thèse a été corroboré par André RODIER qui a découvert à travers de très nombreux actes notariés l'existence de ce Monsieur Jourdain...

    Réaménagée plusieurs fois, elle figure dans les endroits incontournables de la ville de Graulhet pendant de nombreuses décennies, de nombreux cafés attirent un public nombreux, des groupes de boulistes animent le côté du bassin, on y échange les potins, les résultats sportifs, les fêtes et les soirs de 14 juillet ancrent un public graulhétois qui aiment s'y retrouver. Le marché du jeudi - toujours présent - est un fidèle rendez-vous ...mais comme partout le centre ville est déserté, les commerces partent en périphérie et les habitudes changent.... Je vous propose les cartes postales, des photos rares de la Place du Jourdain !

     LES PHOTOS

    La place du Jourdain vers 1869

     - Place du Jourdain

    La place du Jourdain en 1902

    - Place du Jourdain

     La venue du Ministre PELLETAN en 1903 pour l'inauguration de la Statue JAURES, de l'Ecole des filles GAMBETTA et de la Caisse d'Epargne !

    - Place du Jourdain

    - Place du Jourdain

    - Place du Jourdain

    Travaux de terrassement ....nous sommes avant 1964

    - Place du Jourdain

    Le kiosque est démolit...

    - Place du Jourdain

     Le Graulhet de demain
    (De l’ère industrielle à l’ère durable itinéraire d’une ville, Graulhet, Tarn - Hugues Aufranc Mémoire de fin d’études, année 2011-2012 Directrice de mémoire : Catherine Farelle)

    - Place du Jourdain

    - Place du Jourdain

     

     

    ETONNANTE CARTE POSTALE !

    - Place du Jourdain

     

    LES CARTES POSTALES DE LA PLACE DU JOURDAIN

     

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain

    Place du Jourdain


    votre commentaire
  •  

    Dans le numéro 5 de la revue TAMPON paru le 31 janvier 2019....

    ROAD TRIP - Longtemps le rugby a été une affaire de petits. Aujourd'hui relégués loin dans les pages intérieures de Midi Olympique et hors radar du professionnalisme, La Voulte, Bagnères de Bigorre et Graulhet ont occupé le haut de l'affiche chacun leur tour entre la fin de la IV République et le second septennat de François Mitterrand 

     

    www.sofoot.com/tampon-rugby

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique