• - Les passages du Tour de France

    LES PASSAGES DU TOUR DE FRANCE à GRAULHET

    Enquête inédite

    On sait tous que le Tour de France est passé à Graulhet mais quand...MÉMOIRES DE GRAULHET vous donne les réponses...

    - Passages du Tour de France à Graulhet

     

    Le Tour de France est passé 5 fois à Graulhet* :

    - le mercredi 15 juillet 1953
    - le mardi 7 juillet 1959
    - le dimanche 14 juillet 1968
    - le mercredi 13 juillet 2011
    - le vendredi 17 juillet 2015

    Avec l'aide précieuse des sites Le Dico  du Tour et La Grande Boucle, je vous propose de découvrir les différents passages dans notre ville, à travers quelques vidéos étonnantes, résumés et cartes. Si vous avez des photos ou des coupures de presse relatant le passage dans Graulhet , je suis preneur....

    * de 1947 à 2015

    - Passages du Tour de France à Graulhet

    LE TOUR DE FRANCE 1953

    - Passages du Tour de France à Graulhet

    40 ième Tour de France
    3 au 26 juillet 1953

    Passage à Graulhet le mercredi 15 juillet 1953 lors de la 12ème étape : Luchon - Albi - 228 kilomètres - Albi ville étape pour la première fois.

    Résumé de l'étape (site La Grande boucle)

    Robic ne défend pas son maillot
    Lorsque 25 coureurs (Mallejac, Van Est, Ernzer, Anzile, Diot, Renaud, Dupont...) s’extraient du peloton à partir de Martres-Tolosane (km 71), le maillot jaune Jean Robic n’intervient pas. Son équipier de l’équipe de l’Ouest François Mahé fait partie de la belle aventure et il est le mieux placé au général (7ème).
    A l’arrivée, ces hommes ont 20’44’’ d’avance sur le peloton.
    Le classement général s’en trouve bouleversé : Mahé s’empare du maillot jaune, Robic conserve une belle position d’attente (4ème) et revêt le maillot vert. Tout va bien pour les bretons !

    1ère victoire de Darrigade
    Le sprint a été facilement remporté par un jeune coureur de 24 ans appartenant à l’équipe du Sud-Ouest : André Darrigade.
    Personne ne sait encore que le dacquois inscrira son nom au palmarès des vainqueurs d’étape jusqu’en 1964, et ce, à 22 reprises, excusez du peu !

    - Passages du Tour de France à Graulhet

     LE TOUR DE FRANCE 1959

    - Passages du Tour de France à Graulhet

    46 ième Tour de France
    25 juin au 18 juillet 1959

    Passage à Graulhet le mardi 7 juillet 1959 lors de la 12ème étape Saint-Gaudens - Albi - 184 kilomètres.

     Images Archives INA

    Résumé - 07/07/1959 - 05'08"

    Production, Producteur ou co-producteur : Radiodiffusion Télévision Française

    Résumé de l'étape (site La Grande boucle)

    Vermeulin augmente son avance
    Emmanuel Busto (Centre-Midi) et Félix Le Buhotel (Ouest-Sud-Ouest) s’échappent au 65ème km. Pendant une centaine de bornes, ils roulent ensemble sans pour autant s’entendre parfaitement, l’un accusant l’autre d’en garder sous la pédale, l’autre affirmant qu’il est fatigué.
    Finalement, tous les 2 sont repris à 15 km d’Albi. C’est alors que Rolf Graf surgit. Le maillot jaune Vermeulin est attentif. Il fonce dans son sillage et se laisse aspirer par cette véritable locomotive. Puis, sur les conseils de son directeur technique Jean Mazier, le parisien relaie efficacement le suisse.
    Derrière, on ne parvient pas à organiser la poursuite et le tour est joué : Graf l’emporte, Vermeulin récupère 56’’ sur ses adversaires + 30’’ de bonifications. Bravo !

    JPEG - 31.1 ko

    Graf et Vermeulin foncent vers Albi

    - Passages du Tour de France à Graulhet

     LE TOUR DE FRANCE 1968

     - Passages du Tour de France à Graulhet

    55 ième Tour de France
    27 juin au 21 juillet 1968

    Passage à Graulhet le dimanche 14 juillet 1968 lors de la 15ème étape Font-Romeu - Albi - 250.5 kilomètres. Font-Romeu ville étape pour la première fois.

    Résumé de la 15 ème étape du tour de France 1968

    Une étape de 250 km entre Font-Romeu et Albi, remportée par Roger PINGEON au terme d'un long raid solitaire et marquée par la lourde chute de Raymond POULIDOR, qui termine l'étape le visage ensanglanté (il abandonnera le surlendemain).

    Images Archives INA

    Résumé - 14/07/1968 - 05'47"

    Production, producteur ou co-producteur : Office national de radiodiffusion télévision française

    Générique : journaliste : Pierre Loctin

    Résumé de l'étape (site La Grande boucle)

    Pingeon : 190 km en solitaire
    Roger Pingeon n’a pas abordé le Tour de France dans les meilleures conditions possibles mais, depuis quelques jours, la forme est là. Alors, pourquoi ne pas rééditer l’exploit du long raid solitaire de Jambes ?
    Le vainqueur sortant démarre donc dans la côte de la Chapelle (km 59 ; 4ème cat.). 10 km plus loin, dans la côte d’Espezel, il possède déjà 1’55’’ d’avance. Devant l’apathie du peloton, les contre-attaques italiennes étant systématiquement neutralisées par les tricolores, l’écart prend une ampleur considérable (12’50’’ au 175ème km). Pingeon est en passe de gagner le Tour !

    Poulidor est maudit
    Mais, à l’arrière, les événements se précipitent.
    Vers le 200ème km, une moto de presse fait un écart pour éviter des spectateurs, touche Gonzalez puis heurte la roue arrière du vélo de Poulidor qui s’effondre. Raymond se relève le visage en sang (touché à la bouche, au nez et aux arcades sourcilières), les coudes et les genoux couverts de plaies et souffrant de la jambe droite. A peine ses adversaires (Janssen et l’équipe de France B en particulier) ont-ils connaissance de l’incident qu’ils accélèrent considérablement l’allure. Poulidor, bien aidé par Guyot, se lance dans une course-poursuite effrénée. A l’arrivée, il ne concède qu’1’5’’ mais il est meurtri tant psychologiquement (« Je ne comprendrai jamais que l’on attaque un homme blessé ») que physiquement. On ne sait pas s’il pourra prendre le départ demain.

    Pingeon en fait les frais
    Jusque là, Pingeon avait roulé très régulièrement, 5 heures durant à une vitesse avoisinant les 38 km/h de moyenne, malgré un vent souvent défavorable.
    L’accélération subite du peloton lui a fait très mal et le champion de la firme Peugeot, certes victorieux, n’a pu empocher que 3’18’’, bonifications comprises. 4ème du général, il s’est superbement replacé. N’empêche, si Poulidor n’était pas tombé. Ne vous y trompez pas ! Pingeon n’a pas attendu Poulidor. Il s’agit simplement du fait que Pingeon possède un tour d’avance sur le circuit d’Albi, c’est à dire à peu près 4 km.

    Stablinski méritait mieux
    Après Samyn, c’est Jean Stablinski qui fait les frais des nouveaux contrôles anti-dopage. Pour son dernier Tour, à 36 ans, le champion du monde 1962 a été reconnu positif aux amphétamines et exclu de l’épreuve.

    JPEG - 40.3 ko

    - Passages du Tour de France à Graulhet

     LE TOUR DE FRANCE 2011

     - Passages du Tour de France à Graulhet

    98 ième Tour de France
    2 juillet au 24 juillet 2011

    Passage à Graulhet le mercredi 13 juillet 2011 lors de la 11ème étape Blaye-les-Mines - Lavaur  - 167.5 kilomètres. Blaye-les-Mines ville étape pour la première fois (ainsi que Carmaux la veille)

    La carte de l'étape (site La Grande boucle)

     

     

    - Passages du Tour de France à Graulhet

     LE TOUR DE FRANCE 2015

     

    - Passages du Tour de France à Graulhet

    102 ième Tour de France
    4 juillet au 26 juillet 2015

    Passage à Graulhet le vendredi 17 juillet 2015 lors de la 13ème étape Muret - Rodez - 198.5 kilomètres.

     - Passages du Tour de France à Graulhet

     Merci aux sites suivants

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    papi Mougeot
    Dimanche 14 Juin 2015 à 22:58
    J'ai le souvenir de Gino Bartali , immense et humaniste champion, ( double vainqueur du Tour à dix ans d'intervalle) qui participa à 39 ans à sa dernière boucle où il termina à une honorable 11ème place. C'était à l'occasion du premier passage du Tour de France à Graulhet, en 1953.
    2
    Lundi 15 Juin 2015 à 06:06

    Merci pour ce commentaire et heureux de vous lire à nouveau ici , sur ce blog !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :