• - Capitaine Fortuné MAURIES

    Un nouvel arrivant dans la galerie des Illustres Graulhétois...le Capitaine Fortuné MAURIES

    Il existe une rue portant son nom....mais qui est-il ? Découvrez l

     

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    C'est le 10 août 1862 à la Mairie de Labessière-Candeil que François Mauriès, propriétaire au lieu dit " Campagne "  déclare la naissance de son fils Fortuné Edouard Mauriès.

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     L'acte de naissance de Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    François Mauriès veut donner à son fils une solide instruction compte tenu des prédispositions dont il a fait preuve à l'école. Fortuné fera ses premières armes au collège de Lavaur et ensuite à celui de Castres. Les événements des derniers mois attisent les élans patriotiques de chacun (perte de l'Alsace et de la Lorraine, défaite de Sedan...) et Fortuné Mauriès y succombe également : Fortuné Mauriès veut être soldat ! Mais avant tout il continue ses études au Lycée de Toulouse et au Lycée Louis Le Grand à Paris. Avec l'autorisation paternelle Fortuné Mauriès prépare le concours à l'Ecole Polytechnique. Malgré le refus d'obtention de bourses d'études Fortuné est reçu et fera partie de la promotion 1884 où il optera pour l'Artillerie de Marine

     

    Etat de services de Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    Extrait de la revue de Madagascar

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    Chevalier de la Légion d'Honneur
    le 30 décembre 1898

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    Son parcours militaire est varié mais c'est dans son affectation au service du génie du Corps expéditionnaire de Tananarive à Madagascar qu'il va pouvoir donner la pleine mesure de son dévouement et de ses capacités. Travaillant avec le futur Maréchal Lyautey et le Gouverneur général de Madagascar Joseph Gallieni sa mission consiste à construire une route stratégique dans la grande ile. Son organisation méthodique et son ardeur font de lui le pionnier le plus émérite. Pendant de longs séjours il poursuit sa tâche dans une nature sauvage, des forêts insalubres et des populations parfois hostiles. Son tracé de la route choisit les lignes de crêtes. Avec l'aide de travailleurs Sénégalais et du Général Duchesne les grands travaux commencent mais l'usent et l'exténuent. Son extraordinaire réalisation qu'est sa route élève le Capitaine Mauriès à une communion intime et une reconnaissance légitime avec les populations et avec ses semblables.

     

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    Malheureusement les maladies contractées lors de ces missions lui seront fatales et c'est au cours d'un diner d'adieu avant une permission que Fortuné MAURIES décédera brutalement le 29 avril 1901 à l'âge de 38 ans .

    Lors de la réception de son corps à Graulhet, le Docteur de Pémille son ami, prononcera l'éloge funèbre devant une foule énorme le 27 août 1902 au cimetière Saint-Roch.

    Bulletin de décès

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     

    LE COMPTE-RENDU DES OBSEQUES DU
    CAPITAINE MAURIES A MADAGASCAR

    Texte publié au Journal Officiel de Madagascar et Dépendances  qui nous donne de nombreuses et intéressantes indications sur la carrière du Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     Un monument commémoratif sera érigé à Madagascar

    L’ARRÊTÉ POUR LA CONSTRUCTION
    D'UN MONUMENT COMMEMORATIF

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     LE MONUMENT ÉDIFIÉ A MAJUNGA

    Mahajanga est une ville portuaire située sur la côte nord de Madagascar.

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    (Archives © ANOM) 

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    MADAGASCAR MAJUNGA Province du Nord
    Médaille ciselée décernée au Capitaine MAURIES
    par la Province de Majunga en hommage pour l'achèvement de la Route de l'Ouest 24 février 1900 - tranche cannelée - 118,03 g

    (Source DROUOT)

    - Capitaine Fortuné MAURIES

     

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    A GRAULHET...LES OBSEQUES DEFINITIVES

    Extrait de la Semaine religieuse - Albi

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    Extrait de la Revue de Madagascar 

       - Capitaine Fortuné MAURIES

     

    Obsèques du capitaine Mauriès – Notre collaborateur Beauprez a informé nos lecteurs, plus haut, que les restes mortels de l'infortuné capitaine Mauriès avaient été exhumés récemment de la tombe provisoire où ils avaient été déposés, à Madagascar, et transportés en France.

    Note du Blog :

    (Le cercueil est arrivé à Marseille par le Natal (Le Natal est un navire, paquebot-poste à vapeur français en service de 1882 à 1917. Armé pour le compte de la Compagnie des Messageries Maritimes, il inaugure la première liaison martime régulière entre Marseille et Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Converti une première fois en transport de troupes auxiliaire pendant la révolte des Boxers, ce rôle lui sera à nouveau dévolu lors de la Première Guerre mondiale. Une collision en mer cause sa perte en 1917. )

    - Capitaine Fortuné MAURIES

    De très belle cérémonies et des manifestations fort imposantes se sont produites à l'occasion de ces funérailles. Le cercueil du malheureux officier était arrivé la veille au soir fort tard. A neuf heures précises le cortège s'est mis en mouvement et s'est déroulé depuis la maison mortuaire jusqu'au champ de repos, entre deux haies compactes et ininterrompues d'hommes, de femmes et d'enfants.

    La fanfare du pays ouvrait la marche de ce défilé. Venaient ensuite la municipalité, les draps d'honneur, les porteurs de couronnes et les délégation, dont celle des compagnons d'armes du capitaine. Parmi les nombreuses couronnes, citons celle de la municipalité de la ville de Graulhet, celle des coloniaux du pays, celle de ses amis personnels, celle de ses camarades de sa classe 1882 et celle de la famille Armand Mauriès.

    Le clergé précédait le cercueil recouvert du sabre et de l'uniforme d'artilleur du capitaine. Immédiatement derrière, une délégation de jeunes coloniaux portant le coussin réunissant toutes les décorations du défunt.

    M.Armand Mauriès, frère de notre ami, conduisait le deuil, suivi de la famille et d'un long cortège comprenant toutes les classes de la société, sans distinction.

    L'église était superbement décorée. Un immeuse catafalque se dressait avec beaucoup d'art au milieu de la nef. Tous les piliers étaient ornés de longues tentures sombres, portant les initiales du défunt, avec des faisceaux de drapeaux tricolores.

    M. l'abbé Rouffiac, doyen de Lautrec, a fait l'éloge du capitaine dont il fut le précepteur.

    Il a retracé la carrière du défunt, nous révélant des faits personnels, son irrésistible vocation militaire, nous rappelant sa citation à l'ordre du jour du corps d'occupation au Tonkin, glorifiant ses services à Madagascar. Il en profité pour associer, dans un même hommage, le Père Colin, directeur de l'observatoire de Tananarive, originaire de Graulhet également.

    Au cimetière, M.le docteur de Pémille, que l'émotion étreignait visiblement, a parlé au nom des amis du défunt, amis de collège et de tirage au sort. Puis M.Serres, maire de Graulhet, a dit combien la population de Graulhet était fière d'avoir donné un tel serviteur à la France et combien sa douleur était profonde.

    Enfin M. Taupiat de Saint Simeux, un ingénieur qui a été à Madagascar, où il devenu l'ami du capitaine, a fait connaître aux assistants la grandeur de l'oeuvre que le capitaine a laissée dans la Colonie.

     

     

    En 1902 le 3 septembre la municipalité du maire Charles Serres vote à l'unanimité la somme de 200 francs pour l'achat d'un buste du Capitaine Mauriès qui sera élevé sur une des places de la ville, mais ce buste ne sera pas exécuté, seul un moulage existe et l'on peut le voir dans le caveau de la famille au cimetière Saint-Roch. Voici quelques photos

     

    Texte François MAZENS / Photos Graulhet LM

    - Capitaine Fortuné MAURIES

      - Capitaine Fortuné MAURIES

    - Capitaine Fortuné MAURIES 

    Soyons fiers de nos graulhétois célèbres !

    Merci aux écrits d'Henry MANAVIT, au site de l'Ecole navale (http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_mauries_fortune.htm) 

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :