• - Noël PELISSOU

    - Noël PELISSOU

    10 Mars 2016 -  Cinquantième anniversaire de la disparition de Noël PELISSOU
    maire de GRAULHET pendant 24 ans

    PELISSOU

    24 ans maire de Graulhet !

    Né à Graulhet le 27 décembre 1887 et décédé le 10 mars 1966, Noël PELISSOU restera aussi dans les mémoires comme résistant pendant la deuxième guerre mondiale sous le nom de Gustave dans les groupes Froment et  Veny. Son fils Lucien décédé en 2007 sera également connu sous le nom de Lulu dans la Résistance.

    Le blog MÉMOIRES de GRAULHET lui rend hommage en retraçant sa carrière politique à travers quelques photos.

    - Noël PELISSOU 1966 - 2016

    Noël PELISSOU sur les marches de la Caisse d'Epargne , avec René CALVEL

    La carte de résistant de Lucien PELISSOU fils de Noël PELISSOU

    PELISSOU

     PELISSOU

    SON PARCOURS POLITIQUE

    LES ÉLECTIONS MUNICIPALES de 1925

    Au mois de mai 1925, Graulhet connaît des élections municipales comme partout en France. Dès le premier tour la liste socialiste menée par Henri Mérou fut élue en son entier, Henri MEROU sera maire, Elie Théophile premier adjoint et Noël Pélissou deuxième adjoint... Quelques années après, le 18 février 1938 suite au décès d'Elie Théophile devenu maire précédemment Noël Pélissou sera à son tour choisi comme maire, sa première mesure symbolique (qui sera acceptée à l'unanimité) sera de baptiser la place de la mairie : Place Elie Théophile.....Le 22 décembre 1940 le Conseil municipal décida de donner le nom du Maréchal Pétain à l'avenue de Lavaur, ce geste d'allégeance envers l’État Français ne parût sans doute pas suffisant aux autorités puisque le 27 février 1941 était nommé par arrêté préfectoral un nouveau conseil municipal composé de 18 membres : Jean Imart président de la Légion française des Combattants sera nommé maire de Graulhet.

    - Noël PELISSOU 1966 - 2016

    Noël PELISSOU en 1932

    GRAULHET libéré !

    - Noël PELISSOU 1966 - 2016

    Le jour des obsèques des maquisards en 1944

    Dans le premier numéro du Graulhet Républicain dont Noël PELISSOU est directeur de la publication, daté du 3 septembre 1944, il est annoncé la mise en place depuis la Libération de Graulhet (19 août 1944) d'un Comité local composé de six personnalités : Monsieur Eugène PABA , président d'honneur et membre du Parti communiste, Monsieur Noël PELISSOU, président, ancien maire et membre du parti SFIO, Monsieur Ernest ANTERIEUX du Parti communiste, Monsieur le Docteur BALAN du pari radical, Monsieur le Curé Galau prisonnier rapatrié et Monsieur Raoul Callen de la CGT.

    - Noël PELISSOU

    Dès le 4 septembre 1944 une Délégation municipale fut installée composée de 16 membres : Noël PELISSOU - Pierre BOULADE - René CALVEL - Louis GALAN - Laurent LAUTARD - Gabriel SATGE - Armand MAZENS - Emile HOULES - Charles VAISSIERE - Charles BALAN - Louis PORTAL - André PAUTHE - Ernest ANTERIEUX* - Eugène PONS - Raoul CALLEN - René PAGES - ( * démissionnaire en mars 1945 et remplacé par Eugène PABA) . Le 10 septembre la Délégation se donna pour maire Noël PELISSOU assisté de Pierre BOULADE et René CALVEL.....

    Aux élections municipales du 29 avril 1945 la liste présentée par le Comité d'union Socialiste Jean Jaurès menée par Noël PELISSOU fut élue dans son intégralité, les élections de 1947 et 1953 donnèrent un résultat similaire avec toujours Noël PELISSOU élu comme premier édile de Graulhet....En 1959 une troisième liste vint troubler l'habituel suspense SFIO - PC : une liste d'Union Républicaine d'Administration municipale menée par le Docteur André PONTIER , il faudra un deuxième tour , Noël PELISSOU sera élu pour la cinquième fois maire de Graulhet; André PONTIER et Bernard DUMONTIER seront élus en tant que conseillers municipaux.

    Lors de son jubilé politique un grand repas fut organisé
    le 30 octobre 1955 par la SFIO à l'Hôtel DURAND

    le MENU

    - Noël PELISSOU 1966 - 2016

    - Noël PELISSOU 1966 - 2016

    PELISSOU

    Les élections municipales des 14 et 21 mars 1965 marquent en effet un tournant politique. Après 40 ans de domination politique la SFIO laisse la place à la liste d'Union Républicaine et d'Administration communale, liste menée par Bernard DUMONTIER  qui sera élu maire, André PONTIER premier adjoint et Jean Lasserre deuxième adjoint.

    Retiré de la vie politique Noël PELISSOU décède le 10 mars 1966.

    PELISSOU

    La plaque sur sa pierre tombale au cimetière Saint Roch à Graulhet

    RAPPELS

    La Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO) est un parti politique socialiste français qui a existé sous ce nom de 1905 à 1969. En 1969 elle devient le Parti socialiste lors du congrès d'Issy-les-Moulineaux.

     © MEMOIRES DE GRAULHET - REPRODUCTION INTERDITE sous quelque forme et quelque support. que ce soit.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    pépé Mougeot
    Lundi 7 Mars 2016 à 11:35

    J'ai eu l'honneur de connaître d'assez près  Noël Pélissou qui, à l'époque, accueillait avec bienveillance mes articles sportifs (football) destinés au Graulhet Républicain.

    Homme de conviction,  il ne considérait pas pour autant la politique, comme une source d'enrichissement personnel.

    Je lui en ai gardé pour ma part, beaucoup de reconnaissance.

     

      • bamboula
        Mercredi 23 Mars 2016 à 21:22

        Bonsoir,

        Etant à la recherche d'articles, de photos, et de vidéos concernant le SCG rugby sur la période allant de 1945 à 1961, afin de permettre à mon père de revivre cette période qu'il a vécu en tant que joueur, je souhaiterai avoir accès aux éditions du Graulhet Républicain datant de cette période.

        Pourriez-vous m'indiquer si il existe des archives du Graulhet Républicain, et auprès de qui dois-je m'adresser.

        Cordialement.    

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :