• - Les anciens maires répondent

    INÉDIT - INÉDIT - INÉDIT

    - Les maires répondent...

     

    A quelques mois des élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020 et en complément de l'enquête sur les résultats des élections municipales à Graulhet depuis 1945, j'ai envoyé un questionnaire identique aux différents maires : Messieurs BOUSQUET, FITA et PICAREL qui résident à Graulhet. N'ayant pas connaissance de son adresse, j'ai essayé de contacter Madame Françoise RODET à plusieurs reprises par divers moyens (réseaux sociaux - relations graulhétoises). A ce jour je n'ai pu lui transmettre ce questionnaire, je le regrette sincèrement. Mais je ne désespère pas de pouvoir réaliser cette interview-questionnaire qui si elle se fait aura toute sa place ici.

    Monsieur Jean PICAREL a été le premier a répondre suivi de Monsieur Claude FITA et de Claude BOUSQUET. Monsieur BOUSQUET a répondu manuscritement par courrier, Monsieur PICAREL une réponse dactylographiée par courrier et Monsieur FITA une réponse par courriel. Vous allez donc découvrir les réponses de Messieurs PICAREL, BOUSQUET et FITA.

    Merci à chacun d'eux pour cette participation au blog MÉMOIRES DE GRAULHET.

    - Claude FITA

    Quelle est votre meilleur souvenir de maire ?

    Mon meilleur souvenir de Maire : Un matin, je reçois une dame, complétement dépressive, qui me dit :
    " Monsieur le Maire, je vais me suicider ! " Je suis resté sans voix devant la détresse de cette pauvre femme. J'ai aussitôt appelé un médecin et je lui ai confié cette pauvre femme. Plus tard, elle est revenue me voir pour me remercier de mon geste et de mon écoute. Elle m'a dit : " C'est vous qui m'avez sauvé " Merci Monsieur le Maire ! Ces mots résonnent encore dans ma tête !!!

    Un mauvais souvenir ?

    Mon plus mauvais souvenir de Maire, c'est le jour où le Président Pierre Fabre m'a dit les Laboratoires Fabre ne viendront jamais à Graulhet. Tout ça après des dizaines de rencontres et de discussions...La Ville de Graulhet offrait ses plus beaux terrains !!! Pour moi, ça a été un véritable coup de couteau dans le cœur !!! (Je ne peux vous dire ici les raisons invoquées).

    La réalisation dont vous êtes le plus fier ?

    Mon équipe municipale a participé à la réalisation de la Médiathèque, de la Maison de Retraite du Parc, de la Maison Funéraire et de l'implantation économique d'Occitanis, dans le traitement des déchets industriels.

    Votre endroit préféré à Graulhet ?

    J'aime Graulhet dans son entier. Mais j'ai un lieu privilégié de promenade et de méditation. C'est le cimetière St-Roch, avec son magnifique Monument aux Morts. Tous les jours je fais le tour de cet endroit.

    Un mot pour qualifier Graulhet ?

    Graulhet est une ville de cœur et de passion.J'ai eu la chance de connaître Graulhet dans ses plus belles années industrielles, avec toutes les Mégisseries de la Ville. Plus de cent Mégisseries dans les années 50/60. La Mégisserie et le Rugby, étaient les deux grandes paroisses de la ville. Tout le monde se retrouvait le Dimanche au Stade !!! Je me souviens du vieux stade de la Bouscayrolle !!! Dans l'industrie du Cuir et de la Mégisserie, on disait à l'époque : " Millau la noble, Mazamet la Financière et Graulhet la Vaillante " !!! Voilà qui définit bien Graulhet, avec sa générosité d'accueil, au delà de toutes les origines et confessions.J'ai été très fier de servir Graulhet. Ça a été pour moi un Sacerdoce Municipal Laïque !!! Le Graulhétois est parfois " grande-gueule ", mais il est généreux et a bien souvent bon cœur.

    L'original de son questionnaire

    - Claude FITA

    - Les maires répondent...

    Quelle est votre meilleur souvenir de maire ?

    L'opportunité que j'ai eu grâce à la compréhension du Président du département de faire le 10 décembre 1992, un échange de domanialité de la route départementale qui passait au centre ville avec sa cohorte de camions, et la rocade alors voie communale. Ainsi cet échange a permis de terminer les travaux de voirie financés par le département et surtout le transfert du trafic routier poids lourds vers cette rocade. Le centre ville n'y a connu que des avantages : moins de trafic routier et donc moins de danger pour circuler (voitures et piétons), une meilleure fluidité du trafic, plus calme et moins de pollution, la qualité de vie au centre ville a été ainsi amélioré grandement.

    Un mauvais souvenir ?

    Le décès de Georges Doga le 8 janvier 1991. C'était un homme de gauche avec de grandes qualités humaines que j'appréciais beaucoup, sa disparition alors qu'il était adjoint a été un moment de grande tristesse. Je me rappelle avec beaucoup d'émotion de la cérémonie à sa mémoire organisée par ses amis et camarades dans la cour d'honneur de la Mairie.

    La réalisation dont vous êtes le plus fier ?

    L'achat d'un terrain de 7 ha à Bouquedaze (Mariole) le 28 septembre 1993. Je veux remercier l'agriculteur qui a accepté de vendre à la ville ces terres afin de pouvoir y stocker les boues de la station d'épuration. Cette station est aujourd'hui le site le plus important pour accueillir des industries polluantes avec des matières organiques (le Dadou n'est plus un égout comme il y a 30 ans...)

    Votre endroit préféré à Graulhet ?

    Les bords du Dadou, sous la nouvelle passerelle en particulier, c'est un endroit agréable aux eaux claires où je vais en période de pêche taquiner la truite : chose qui était impensable il y a plus de 30 ans.

    Un mot pour qualifier Graulhet ?

    Graulhet est une ville qui a su trouver un second souffle : Après le déclin inexorable de la Mégisserie dans les années 80/90, Graulhet grâce à des hommes et des femmes visionnaires ayant un sens inné de l'initiative est redevenue une ville qui avance.

     

     L'original de son questionnaire

    - Claude FITA

    - Claude FITA

    Quelle est votre meilleur souvenir de maire ?

    Avoir repris de la population à Graulhet ! Alors qu’en 2008 à mon arrivée, et depuis une décennie, la ville perdait chaque année des habitants, nous avons aujourd’hui stoppé cette hémorragie. Mieux, nous avons gagné près de 750 habitants en 5 ans et affichons ainsi une population de 12 765 habitants au 1er janvier 2019.  Le Tarn a gagné 8 300 habitants, 10% des néo-tarnais ont choisi Graulhet et Graulhet a affiché une hausse de 6.8% d'habitants. Sur les trois villes qui ont connu une croissance démographique, Graulhet est la seule à ne pas se situer en bordure de l'A68.

    Un mauvais souvenir ?

    Comme pour beaucoup de Graulhétois, l’incendie qui a ravagé le Moulin du Seigneur mais aussi celui du club house du rugby m’ont meurtri. C’est toujours un traumatisme de voir partir en fumée ces bâtisses qui constituent notre patrimoine. 

    La réalisation dont vous êtes le plus fier ?

    La plaine de Millet, marquée par la construction d’une crèche, du cinéma et de la passerelle.  Ce chantier a aussi marqué l’amorçage d’une politique de traitement des friches industrielles, avec la démolition de certaines et la reconversion d’autres.

    Votre endroit préféré à Graulhet ?

    La plaine de Millet : le symbole de Graulhet aujourd’hui avec des équipements modernes, des friches traitées et réhabilitées, le Dadou et ses poissons, le chemin des berges et cette passerelle qui rejoint deux quartiers qui se tournaient historiquement le dos. C’est pour moi tout un symbole car mieux vaut construire des ponts que bâtir des murs !

    Un mot pour qualifier Graulhet ?

    J’ai fait de Graulhet une ville attractive, une ville culturelle, une ville sportive et qui bouge, une ville où il fait bon vivre. Une petite ville qui a tout d’une grande avec ses équipements tels que forum, piscine, stades, cinéma, etc. Graulhet, c’est l’art de vivre ! Et une ville dotée d’un tissu économique dynamique avec de belles entreprises soucieuses d’investir, d’embaucher, d’innover et d’exceller dans leurs domaines d’activités.

    Envoi du questionnaire sous forme électronique

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :