• - Hommage au maquisard André Bruant

    J'ai été contacté le 17 septembre 2014 par le site Rail et Mémoire pour fournir une photo d'un maquisard graulhétois fusillé à Albi : André Bruant. Un de ses frères Roger*, habitant à Graulhet m'a fourni un document photographique que j'ai pu communiquer. Ce site sur lequel je vous conseille d'aller naviguer, recense et rend hommage aux cheminots morts pendant la deuxième guerre mondiale. Voici la fiche publiée.
    Sa famille s'était installée sur Graulhet....

    * décédé depuis la première publication

    Hommage à André Bruant :

    HOMMAGE A ANDRÉ BRUANT

    Cheminot, Homme d'équipe au dépôt de Narbonne (11)

    Hommage au maquisard André Bruant

    Façade de la gare
     "Narbonne - A la mémoire des agents de la SNCF tués par faits de guerre 1939-1945"

     

    André BRUANT est né  le 11 mai 1920 à  Rougement le Château (90).

    Il était cheminot, Homme d'équipe au dépôt de Narbonne dans l’Aude. Il était célibataire et résidait Rue Gounod, villa des dahlias à Narbonne  . Le 19 juillet 1943, il fut requis pour le STO, résidence d’emploi, «  Leipzig Wahren ».  En 1943, il reussit à s’évader d'Allemagne.  De retour en France, Il rejoint les Forces Françaises de l'Intérieur  dans le secteur de GRAULHET. Maquis Veny, Groupe Lulu.   Le 18 aout 1944, il participe aux combats pour la libération de la ville d'Albi, Il est tué lors de la prise de la caserne Lapérouse d'Albi en combattant avec le maquis de Graulhet composé de 30 hommes.  Lors de ces combats du 18 aout contre 400 Allemands, les pertes sont lourdes pour ce groupe de maquisards, 6 autres FFI  sont tués ; Raymond AUQUE, Robert BERBY, Lucien BRONNE, Georges ESCANDE, Laurent FABRE et Pascal PINOL.

    L'adresse du site

    http://railetmemoire.blog4ever.com/bruant-andre

     que je vous conseille vivement de consulter....


    2 commentaires
  • - Une lavandière sauvée du Verdaussou

    UNE LAVANDIERE SAUVEE
    DES EAUX DU VERDAUSSOU

    LE 18 MAI 1913

     

    L'Usine FABRE LAURENS était située dans le Ravin du Verdaussou
    son dernier propriétaire sera Léon BARDOU .
    ( source Graulhet son Dadou ses mégisseries - Albert et Suzanne CATHALAU)


    votre commentaire
  • - Albert FABRE : le phénomène tarnais

    EN EXCLUSIVITE A GRAULHET
    le DIMANCHE 9 MARS 1913
    à la mairie

    EXHIBITION du phénomène tarnais

    ALBERT FABRE

    4 ans - 1 m 36 - 37 kilos

    né en 1908 près de Brousse à Mellet

    PHENOMENE HUMAIN TARNAIS : Albert FABRE : les cartes inédites

     l'annonce publiée dans l'ECHO DU DADOU du 9 mars 1913

    les rares cartes postales de ce phénomène humain tarnais

    ... Autres cartes de personnages tarnais ...


    MAMOUILLE de Castres

    Louis CAUQUIL dit Mamouille  (1840-1906) de petite taille etait vendeur de journaux. Il ressemblait à un mendiant, se lavait peu, portait des vêtements offerts et toujours une casquette.Il fut un type de la rue très populaire à Castres, dix cartes postales lui sont consacrées.

    PHENOMENE HUMAIN TARNAIS : Albert FABRE : les cartes inédites

    LE TERRRRRRRRRRRRRRRRIBLE DE PENNE

    PHENOMENE HUMAIN TARNAIS : Albert FABRE : les cartes inédites

     

    «Alexandre Viguier (1835-1911) était au départ agriculteur et géomètre. Connaissant le Code pénal, le Code civil et la Bible par cœur, il jouait au conseiller juridique, assistant les gens devant les tribunaux, les notaires. Il a réussi à résoudre des tas d’affaires. On a commencé à dire qu’il était terrible pour ça, d’où son surnom. La seconde partie de sa vie vaudra la célébrité au Terrible de Pena (en occitan). Il s’est laissé pousser la barbe et est devenu une sorte de tribun politique. Aux législatives de 1893, il obtint 242 voix face à Jaurès en se présentant comme «candidat régénérateur de l’humanité en souffrance». «Il rédigeait des brochures comme des jugements débutant par : Attendu que… Derrière ce jargon juridique, il avait des idées très modernes, très en avance sur son temps et toujours d’actualité. Il était pour le désarmement, la paix et un système politique où les électeurs pourraient s’ils ne sont pas contents d’eux renvoyer chaque année les gouvernants, qui ne seraient pas plus payés qu’un petit fonctionnaire pour rabattre leur arrogance». Lors de la visite du tsar Nicolas II le 6 octobre 1896, le Terrible part à Paris pour lui demander d’abolir l’esclavage en Russie et est interné à Sainte-Anne dès sa descente du train, avant d’être reconnu «non fou» et libéré. Ce politicien marginal se promenait avec une lanterne censée «éclairer la justice, la nation et le monde».

     .


    votre commentaire
  • - Un morceau du kiosque !

    Certaines parties du kiosque démoli furent stockés à la ferme de Crins appartenant à la famille Piccoli. Cette famille acheta plus tard une maison dans Graulhet et en guise de clôture utilisa un morceau de la rambarde du kiosque.....comme le prouve ces photos

     A Graulhet rien ne se perd tout se transforme

    On a retrouvé un morceau du kiosque !

     La photo de la rambarde du kiosque....c'est bien elle ! 

    On a retrouvé un morceau du kiosque !

    On a retrouvé un morceau du kiosque !

     


    votre commentaire
  • L'école est finie  

    - Le cahier d'une écolière en 1876

    Pour beaucoup d'entre   nous, l'école est finie depuis bien longtemps ! Mais pour nous replonger dans le monde des écoliers, je vous propose un bond dans le passé et de découvrir le cahier d'un écolière graulhétoise en 1876. Elève au Pensionnat de la Présentation à Graulhet.

    Merci de feuilleter avec MEMOIRES DE GRAULHET quelques pages du cahier de Charlotte  CARAYON...nous sommes en 1876 (née à Graulhet le 1er septembre 1863)

    Je remercie Robert PY et Christian C. 

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

     L'école est finie

     L'école est finie

     L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

     L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

     L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

    L'école est finie

     L'école est finie

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • - Les verso des cartes postales

    C'EST INEDIT ET C'EST SUR MEMOIRESDEGRAULHET  !

    J'achète et je collectionne les cartes postales de Graulhet pour la photo reproduite et dans mes albums c'est côté recto que je classe mes cartes.

    Mais le verso de chaque carte peut recéler des correspondances parfois intéressantes: anecdotes sur un évenement (en particulier les grèves de 1909-1910), textes amusants ou étonnants, adresses disparus, correspondances d'une célébrité locale...je vous propose de découvrir la première partie ces textes

    C'EST INEDIT ET C'EST SUR MEMOIRESDEGRAULHET  !

    L'adresse disparue ! 

    Série inédite : les verso des cartes postales

    Rue Dézane aujourd'hui rue du Docteur Rouzet 

    Les endroits disparus

    Série inédite : les verso des cartes postales

    Le Bon Marché c'était ici !

    Série inédite : les verso des cartes postales

    Série inédite : les verso des cartes postales

    L'octroi c'était ici !

    Série inédite : les verso des cartes postales

    Anecdotes sur la vie graulhétoise....en 1933

    Série inédite : les verso des cartes postales

    On va au cinéma !

    Série inédite : les verso des cartes postales

     Le rendez-vous illégitime.....?

    Série inédite : les verso des cartes postales

    L'adresse amusante 

    Série inédite : les verso des cartes postales

     Le gourmand !

    Série inédite : les verso des cartes postales

    Célébrité : carte écrite par l'Abbé Ségur

    Série inédite : les verso des cartes postales

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • - Graulhet en 1291 : le dessin inédit

    En septembre lors des journées du Patrimoine, j'ai eu la chance de rencontrer un étudiant de l'Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois. Intéressé par la ville de Graulhet, sa rivière le Dadou, je l'ai guidé dans la ville : du Jourdain à la Mairie, puis nous avons suivi le ruisseau du Verdaussou.... Actuellement il réalise une étude paysagère sur la ville de Graulhet, et en particulier sur sa relation au Dadou. Il m'a fait parvenir un dessin qu'il a imaginé de la cité de Graulhet en 1291.Voilà ce qu'il me dit dans son envoi "...J'ai fait ce dessin à partir du plan que tu m'avais donné et des indications que j'ai pu glaner dans les bouquins... Pour le château, je me suis inspiré de celui de Najac en Aveyron, vu que les traces icônographiques concernant celui de Graulhet n'existent pas... C'est étrange de voir la ville ainsi, non ?... " Avec son aimable autorisation je vous le propose. Je trouve cette représentation de la ville à une date si éloignée certainement très proche de la réalité. On imagine sans mal la cité. Je vous la laisse découvrir. Je remercie Hugues pour ce dessin.

    (cliquez sur le dessin pour le voir en grand) 

     

    LA CITE DE GRAULHET en....1291

    © HUGUES AUFRANC

     


    1 commentaire
  • - Plan de Graulhet avant 1789

    (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

     


    votre commentaire
  • - La Place du Jourdain vers 1908

    La rare photo de la Place du Jourdain  vers 1908

    Photo rare colorisée de la Place du Jourdain vers 1900-1908


    votre commentaire
  • - Castres-Olympique en 1922 à Graulhet

    CARTE POSTALE

    GLOBE-TROTTERS du C.O - Graulhet le 14 mai 1922 - Au dos de la carte figure cette annotation : Souvenirs des Fêtes de Saint-Projet - Georges Deymier. Qui pourrait me donner quelques explications sur cette carte ? Où a-t-elle été prise ?  Reconnaissez vous des personnes, grands-parents....Merci , vous pouvez me fournir des renseignements en utilisant la rubrique Contacts.

     

    Carte postale des Fêtes de Saint-Projet avec le Castres Olympique !

     

    REPONSE DU 26/02/2012 -  Avec l'aide du CARTO CLUB TARNAIS (de Castres) et de Monsieur Didier SERRES  que je remercie infiniment, j'ai appris qu'il s'agissait à priori de l'équipe du Castres Olympique....Voici sa réponse : A mon avis il s'agit bien de membres du Castres Olympique (joueurs et dirigeants) qui s'étaient rendus à la fête. Globe Trotters, certainement un nom qu'ils s'étaient donnés parce qu'ils se déplaçaient assez souvent dans les fêtes de la région.

    REPONSE DU 03/03/2012 

    Encore un rebondissement ! J'ai eu confirmation  par Monsieur Didier SERRES et le Carto Club Tarnais qu'il s'agissait bien des joueurs du Castres Olympique et précision supplémentaire voici les noms !

    Debouts : Bergés, Liffraud, Marty, Daydé, Terras, Sabathé, Lapeyre, Lafitte, Groffal, Bonnet, Pagès, Bel, Gazignol, Sudre.

    Assis : Crémailh, Belot, Jambon

     

    Carte postale des Fêtes de Saint-Projet avec le Castres Olympique !

     

    RESTE à SAVOIR à Quel ENDROIT LA PHOTO a t-elle été PRISE ?

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique