• - Cécile Mauriès : une sage femme

     

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    Je suis ravi de consacrer un article à une femme qui a mis au monde un nombre incalculable - dont moi - d'enfants graulhétois et des environs : Madame Cécile MAURIES une vie dédiée à sa passion. Sage-femme un métier noble et une véritable vocation. Pourquoi sage femme" : Le mot sage-femme est composé de sage signifiant « expert, habile dans son art » (attesté en 1155) et de femme.Le mot apparaît avec le sens « femme dont la profession est d'accoucher les femmes »

    Nombreux seront les graulhétoises et graulhétois qui seront ravis de revoir ou de découvrir cette femme passionnée. Pour nous présenter quelques éléments de sa vie et des photos, je vous laisse découvrir son portrait réalisé par sa famille que je remercie sincèrement.

     

    Il était une fois Cécile Mauriès, sage-femme connue par deux générations de Graulhétois et Graulhétoises.

    Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille ! D’origine espagnole, Cécile Llanas est née le 27 mai 1906 à Fontpédrouse dans les Pyrénées orientales.Depuis toujours, bien déterminée à devenir sage-femme, elle fait ses études à l’École de Médecine et de Pharmacie de Marseille. Elle est diplômée sage-femme le 9 juillet 1927 à 21 ans.

     - Cécile Mauriès : une sage femme

    A l’École de Médecine et de Pharmacie de Marseille en 1926

     Le groupe d'étudiants de la promotion où figure Cécile Mauriès
    (la 7° en partant de la gauche - rang du haut) - Marseille - 1926

     L’École de médecine et de Pharmacie

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    - Cécile Mauriès : une sage femme
    A Marseille à l’École en 1927

     

    Elle s’installe à Graulhet au 5 rue Urbain Fonvieille après avoir épousé Charles Mauriès, employé EDF, en 1928. Jean-Louis, leur fils unique, naît en 1930.
    Elle connaît un succès rapide grâce à ses compétences, son énergie et sa gentillesse. Elle est très appréciée pour son charisme, sa jovialité légendaire et surtout son entière disponibilité.

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    La plaque qui figurait sur sa maison

    -----------------


    De jour comme de nuit, à pied ou a bicyclette avec ses sacoches, elle parcourt hiver comme été la campagne graulhétoise. Plus tard avec sa belle 4 CV Renault par la suite avec sa 2 CV Citroën elle accompagne ses patientes jusqu’à la clinique d’Albi ou l’hôpital de Lavaur.

    Pluie, froid, neige, canicule, rien ne l’arrête !


    Elle ne se plaignait jamais, c’était sa vie, son bonheur, son sacerdoce.

    Avant, pendant, après l’accouchement elle est entièrement dévouée à ses patientes et très souvent chaleureusement remerciée par un joli coffret de dragées, gourmandise qu’elle appréciait tout particulièrement, son mémorable pêché mignon !

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    Le bébé a 15 jours nous sommes en janvier 1957...

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    Cécile Mauriès au fil des années

    - Cécile Mauriès : une sage femme

     

    Et quelle ne fut pas sa joie et sa fierté d’inaugurer en 1971 l’hôpital de Graulhet qui comprend en plus des 19 lits de médecine, 11 lits de maternité. Celle-ci, une des plus modernes du département, de 1972 à 1975 enregistre 494 naissances. Enfin la perspective d’une fin de carrière plus sereine pour Cécile, secondée par les médecins de la ville pour donner aux accouchées la plus entière satisfaction.

    Cécile, une femme de caractère, passionnée par son métier certes mais aussi très attachée à sa famille. Une grand-mère dynamique, hors-norme pour ses petites filles.

    Elle est décédée en 1983 à l’âge de 77 ans.

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    Premier accouchement à la maternité à Graulhet

    -------------------

    Toujours dans l’action et tellement populaire elle sera conseillère municipale pendant le mandat de Messieurs DUMONTIER et PONTIER.

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    ----------------

    - Cécile Mauriès : une sage femme

    Lors d'un échange avec la ville jumelée à Graulhet Priem am Chiemsee, on reconnait sur cette photo Monsieur et Madame  André PONTIER au premier rang maire de Graulhet, Monsieur et Madame Jean LASSERRE et au deuxième rang la troisième en partant de la gauche Madame Cécile MAURIES. Egalement Monsieur et Madame DRUGEON, Raymond ROUYRE et son épouse...mais aussi des personnalités de Priem am Chiemsee.

    - Cécile Mauriès : une sage femme

     Dans les dernières années de sa vie

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :